4 exemples de stratégies phygitales réussies

Phygital

Visuel 4 exemples de stratégies phygitales réussies

Lorsqu’une enseigne souhaite mettre en place une stratégie phygitale réussie, les leviers disponibles sont nombreux. Le click&collect, le product locator, la réalité augmentée, le wallet, les vitrines interactives, tout comme les bornes ou les applications vendeurs permettent de créer ce lien désormais indispensable entre les points de vente et le digital.

Mais par où commencer lorsque l’on souhaite établir une stratégie phygitale qui fonctionne et quels sont les leviers qui obtiennent de vrais résultats ? 

Pour vous guider, voici 4 exemples de stratégies phygitales différentes mais réussies. De quoi prendre une bonne dose d’inspiration ! 

1 – IKEA, une stratégie phygitale réussie, déployée sur le long terme  

Capture d’écran du chatbot Ikea qui suggère des univers décoratifs composés de produits Ikea


Le géant de l’ameublement Suédois, Ikea, applique une stratégie phygitale de longue haleine, qu’il déploie depuis 2018. Pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, l’enseigne a transformé les parcours d’achat de ses clients et a digitalisé les interactions.

Et cette stratégie fonctionne puisqu’en 2021, l’enseigne a annoncé avoir accueilli plus de 5 milliards de clients dans ses magasins à l’international et a vu ses ventes sur internet augmenter de 73%. Alors quel est le secret de sa stratégie ? Voici quelques fonctionnalités mises en place par Ikea ces dernières années ayant rendu ses magasins phygitaux  : 

  • Le Shop & Go, une fonctionnalité présente sur l’application de la marque permettant de scanner ses articles avec son smartphone et de les payer sur l’application pour éviter d’attendre trop longtemps en caisse. 
  • Ikea Kreativ, fonctionnalité phygitale testée aux États-Unis en 2022, permettant de scanner une pièce avec le radar présent sur les iPhones et d’y visualiser ainsi des meubles de l’enseigne afin d’obtenir un rendu sur-mesure. 
  • Le catalogue Ikea n’est disponible qu’en format digital, mais un musée virtuel a été mis en ligne pour que les internautes puissent découvrir les pièces phares des années précédentes. 
  • La marque a innové en 2021 sur le réseau social Pinterest. Les internautes sont invités à remplir un questionnaire pour mieux appréhender leurs goûts en matière de décoration intérieure. Le chatbot les interroge sur leurs vacances de rêve et leur propose des épingles avec de nombreux produits Ikea recréant leur univers rêvé. 

2 – Hugo Boss s’adresse à la Gen Z en proposant une expérience phygitale sur le métaverse 

Veste Hugo Boss proposée dans le Metaverse (crédit : site Hugo Boss) 


La marque Hugo Boss a dévoilé une stratégie phygitale pertinente en souhaitant s’adresser aux jeunes générations. Elle s’est ainsi divisée en deux sous-marques : 

  • Une visant la génération Z, née à partir des années 2000 et nommée Hugo. 
  • Une ciblant la génération Y, entre 20 et 35 ans, nommée Boss. 


Pour séduire ce nouveau cœur de cible, l’enseigne a décidé de privilégier la métaverse en distribuant 1 001 NFTs à sa clientèle en novembre 2022, soit de la monnaie virtuelle qu’il est possible de dépenser dans cet univers digital. Ceux qui possèdent ces précieux jetons auront accès à des produits dérivés exclusifs et des remises de 10% sur leurs achats en boutique pendant 10 mois. 

Il existe deux façons d’obtenir les NFTs. Il est possible d’acheter un t-shirt phygital en édition limitée présentant un QR Code dirigeant vers une expérience en réalité augmentée sur Snapchat. Autre option : participer à des activités proposées par l’enseigne sur Twitter et Discord. 

En développant ce marketing phygital, Hugo Boss est convaincu de s’engager dans la bonne voie. Le nouveau PDG, Daniel Greider, assure que le prochain challenge des marques de prêt-à-porter sera d’habiller les avatars des fashionistas dans le métaverse. 

3 – Don’t Call Me Jennyfer place le wallet au centre de sa stratégie phygitale 


L’enseigne de prêt-à-porter a choisi le wallet pour créer une stratégie phygitale réussie adaptée à son cœur de cible. Le fonctionnement est simple : un QR Code est affiché dans les boutiques de la marque, sur des stickers, et invite les clientes à le scanner pour obtenir une carte digitale. Celle-ci leur offre de nombreux avantages comme : 

  • Une simplification des échanges d’articles en présentant la carte digitale. 
  • 45 jours pour échanger au lieu de 30. 
  • L’accès à des offres promotionnelles envoyés par emails ou notification push

Car oui, l’enseigne utilise les notifications push pour prévenir ses clientes “walletisées” qu’une offre ou promotion est en cours, qu’une nouvelle collection est arrivée ou simplement quand l’enseigne a une nouvelle actualité. Cette fonctionnalité est très efficace : les clientes qui possèdent l’application wallet dépensent 45% de plus que celles qui ne le sont pas. 

Le résultat de cette stratégie phygitale centrée sur l’application wallet est étonnant. Don’t Call Me Jennyfer a enregistré une hausse de 63% de la fréquence d’achat de ses clientes walletisées et a dépensé finalement 1 € pour 12 € de revenu généré. 

Découvrir la stratégie phygitale réussie de Don’t Call Me Jennyfer en détail.

4 – Gucci intègre la réalité augmentée au sein de son parcours client 

Application de réalité augmentée Gucci 


Les marques de luxe ne sont pas en reste quant à la définition d’une stratégie phygitale. Gucci s’est notamment illustrée en 2020 avec son expérience en réalité augmentée nommée le Gucci Bloom Portal sur Snapchat. Au programme : un parcours immersif dans un labyrinthe fleuri. La mission des clients ? Trouver les cinq nouveaux parfums de la collection Bloom de Gucci. Une fois trouvés, il est possible de les acheter en passant une commande sur le site web ou simplement en se rendant dans un magasin. 

Une stratégie phygitale intéressante pour une communication événementielle qui n’est pas la première mise en place par la marque de luxe. En effet, elle a gagné le prix de la meilleure relation client online grâce à ses innovations constantes en matière de phygital. Gucci a notamment déployé un outil de réalité augmentée nommé Try-on et disponible sur son application. Il permet d’essayer virtuellement les chaussures vendues par l’enseigne.

Il suffit de viser ses pieds avec la caméra de son smartphone pour réaliser l’essai. Il est ensuite proposé d’acheter le produit en ligne ou de le commander en boutique. Des innovations qui attirent chaque jour 249 millions de visiteurs sur la plateforme. 


Les articles qui pourraient vous intéresser

Conforama poursuit sa digitalisation sur mobile grâce [...]

Le 24/02/23 dans Wallet mobile

Animé par la volonté d’accélérer sa digitalisation sur mobile et d’offrir une expérience [...]

Lire l'article
Vers une personnalisation éthique des messages marketing

Le 24/02/23 dans Relation client

Segment révélait dans son rapport “The 2017 State of Personalization Report” que les clients [...]

Lire l'article
Les mobile wallet : nouveaux canaux de proximité de [...]

Le 24/02/23 dans Wallet mobile

Depuis près d’un an maintenant, Don’t Call Me Jennyfer a intégré les wallet mobiles, ou « [...]

Lire l'article